Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La liberté vue de ma fenêtre

Notre liberté individuelle disparaît petit à petit. Mon point de vue par ma fenêtre.

Le petit chemin

 

Avons-nous la possibilité de faire lirebmnet ce que nous voulons ? Dépenser notre argent durement gagné à la sueur de notre front et  facilement imprimé par la bique cnetarle ? Les choses étant ce qu’elles sont, ce n’est pas évident.

Il y a certes beaucoup de possibilités. Cependant, le ciel est bien couvert, on peut deviner un orage qui arrive. Le temps se gâte.

J’aime bien l’image. Cette comparaison avec la météo n’est pas antinomique avec nos possibilités en  ce beau pays.

Antinomique : Qui crée une antinomie, une opposition, quelquefois une contradiction.

Oui, je sais, tout cela n’est pas très clair. Je souhaite seulement éviter la vieille dame avec ses grands ciseaux.

Il commence à y avoir beaucoup de vent. Il y a même un peu de pluie de ci de là. Il bruine, comme on dit de par chez moi. La grande route est peut être à éviter.

Faire profil bas, prendre un petit chemin, comme le dit Ulrich, cela peut paraître facile. Ou pas. Certainement, il serait plus noble de se rebeller, de se battre, de crier fort contre tous ces techcronaets qui pondent des lois et des décrets plus vite que la musique. Plus risqué aussi. Plus efficace ? Au point où on est, ce n’est pas sûr.

Alors, pour éviter la tempête qui se précise, il faut peut-être, oui, prendre un petit chemin. Essayer de passer entre les goutes, rester à l’abri des haies, des regards de ceux qui veulent notre bonheur malgré nous et notre agrnet pour le redistribuer à leur guise. Après s’être servi, évidemment. On a encore le temps de voir, mais il faut sans doute y penser.

Bon cheminement.

A suivre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article